Make your own free website on Tripod.com








Bike adventures

Un petit détour-somewhat beyond the trail














Home | Un petit détour-somewhat beyond the trail | A comment on myself-Un petit commentaire sur moi | le long de la voie ferrée | Beyond the mainstream





The account in english...

le lien vers l'endroit sur le lac !

Au pied de la montagne

pointedavidbaie.jpg
















Pour un petit mot sur la route verte # 2 cliquez...

Pour les amateurs de distance qui peuvent se permettre une petite folie de passage rien n'empêche les adeptes de cyclisme d'aller hors des sentiers battus par les sentiers de la route verte qui sortent du cercle urbain et atteignent des endroits de choix notamment les Laurentides par la route verte # 2 qui est atteignable par le réseau cyclable du centre ville de Montréal le parcours lui même par cette route étant une ballade de plus de 200 Km qui culmine a l'agglomération de Mont laurier. L'aventure est réellement un délice non seulement d'images de campagne de fermes et de maison d'époque et de petits villages tout aussi évocateurs mais aussi au niveau de la découverte de collines et forêts qui sont abordés directement par la piste qui nous fait découvrir le coin d'une façon plus intime qu'en voiture puisque la piste elle même fuit la civilisation pour aborder la nature de plein fouet. Donc avis aux amateurs de sensations fortes qui aiment le mystérieux qui plane autours d'eux sous forme d'une forêt profonde qui les enveloppe ! Aucune raison d'avoir peur puisque la piste est très parcouru et les bêtes du coin semblent plutôt inoffensives sans oublier le fait que les distances entre villages sont assez minimes. Malgré tout une certaine préparation est d'ordre afin d'éviter la zizanie d'être mal avisé ou du moins de n'avoir pas bien prévu ou rester malgré le fait qu'il y'a une profusion de gites certains se trouvant même sur la piste .



Mais l'aventure débute réellement lorsqu'on cherche a aller hors des endroits parcourus du moins pour les cyclistes . Ainsi par un bel après midi de la mi mai la folle envie de visiter le réservoir Baskatong s'empara de moi. La récompense fût de taille ne sachant pas que l'endroit choisi qu'est la pointe a David comporterait tant d'heureuses surprises. Imaginez vous toute une infrastructure touristique a la fin du chemin sur une minuscule péninsule aux berges sablonneuses. J'aurais même pu me permettre la dégustation d'une tarte aux pécanes frais sorti du four aux petit commerce du coin sans oublier le fait qu'aurais pu me payer un heureux festin aux resto se spécialisant dans les mets les plus fins même si mes moyens plutôt limités me permettent seulement de déguster une frite au snack bar adjacente ! Et quoi dire du service haut de gamme a l'hôtel situé a la limite du chemin en plein lac !



J'avais auparavant prévu un détour en débutant a Ottawa (je fais donc le trajet sur la route # 2 a l'inverse du moins a partir de Mont laurier ) pour visiter la vallée de la Gatineau et tout ce que cela peut comporter en terme de surprises incluant ces collines qu'il est possible de visuellement découvrir du haut du mont St Marie qui offre un point de vue intéressant sur la région permettant même de voir ce que les gens disent est le mont Tremblant . Je dois admettre que je ne m'attendais pas a trouver tant de collines considérant le région comme ayant une topographie peu excitante ! A avoir un peu plus de vitalité physique j'aurais aimer visiter ce coin par des routes perdus sans oublier la caverne Lafleche dans la région de la capitale nationale et le forêt de l'aigle et son infrastruicture nous permattant de visiter la forêt par voie de l'air par la cime des arbres !  J'opta plutôt de poursuivre mon parcours par un chemin secondaire aboutissant a Gracefield pour visiter la région par un autre chemin pour conclure mon parcours par la 105 (et non la piste cyclable comme est normalement le cas ayant une pédale de cassé) après m'être rendu compte que le service velo se trouve uniquement a Maniwaki. L'aboutissement du parcours a Grand Remous devient l'occasion de ravitaillement pour les derniers 30Km de chemin me conduisant vers " La pointe a David" et cette petite mer intérieur qu'est le réservoir Baskatong.



pointdevuestmarie.jpg
















summitpostimage2.jpg

pointedavidbeach.jpg

Mon dernier défi en région consistera a "escalader" avec le vélo la "montagne du diable" (l'image qui suit en photo) dans l'espoir d'y prendre d'autres photos saisissantes incluant une photo de la montagne qui ressort brusquement de la monotonie du paysage se trouvant a l'horizon a l'est, sud-est du point de vue qu'on peut observer par une belle journée sans nuages...

La montagne qu'on voit présentement a l'image se trouve a plus de 20Km de distance en ligne droite ce qui laisse comprendre que la perspective du sommet dois être interessante...

Lien vers la montagne !

montagnediable.jpg

La montagne en photos...

Le mystère de la montagne.

Loin de nous dans les contrées perdus se trouve une montagne haute et mystérieuse accessible par le regard du haut d'un endroit convoité permettant une vue de la proximité. J'y suis allé une fois l'observer par un ciel bleu immaculé et j'ai vue cette montagne qui sort brusquement de la monotonie du paysage. J'y suis resté songeur un instant contemplant l'infinité du ciel jusqu'à l'horizon d'où ressort ce pic rocheux. Malgré le fait que le promontoire semblait être si près de ce monde et de ses gens , la haute montagne trônait fier et non conquise seul sur son piédestal n'ayant aucun autre sommet a proximité dans l'immensité de l'horizon pour contester son titre sans qu'on la soupçonne ainsi. Cette montagne qui trône incontesté, inconnue malgré sa proximité relative du monde habité, est peut être insoupçonné de tous étant le terrain de jeux de plusieurs qui ne l'ont jamais observé de loin.

legendemontagne-2.jpg

Petite bête observe...
 
Et ..petite bête applique...

ecureuil1.jpg

ecureil2reprise.jpg

cureil3reprise2.jpg

ecureuilcloseup2.jpg

Donc l'aventure se résume sans que j'ait escaladé la grosse butte qu'est "la montagne du diable" formellement connu sous le nom du mont sir Wilfrid. Du moins je peut vous assurer que le paysage du haut de la butte montre les Laurentides sous un aspect inhabituel sinon moins reluisant puisque le paysage est totalement plat sauf pour cette montagne des plus inusité qui sort brusquement de la monotonie du paysage quelque part a l'horizon plus a l'est, sud-est tel une énorme dent de requin.



Malgré la déception de n'avoir pût voir le paysage de si haut , je me réjouis du fait que je peut toujours escalader d'autres montagnes sachant bien qu'il y'a tellement de buttes avec des antennes de communication pour tenter sa chance !



L'échec de n'avoir atteint ce sommet avec une heureuse surprise pour les amateurs de bière et de bonne bouffe ne pût rester lettre morte . Donc pour faire amende honorable, je prit la poudre d'escampette vers des lieux plus cléments du moins pour mon orgueil. J'aboutis donc quelque jours plus tard, après un temps interminable sous la pluie, plus au sud a la recherche du sommet qui espérons le saura plaire a mon orgueil du moins lorsqu'il est question d'hauteurs. Faut du moins s'avouer que le mont Tremblant malgré ses 980 mètres semble s'élever vers le ciel tel une vraie montagne . Ceci devient apparent après avoir fait l'essaie du téléphérique qui, je dois vous avouer, me donna quelque surprises puisque je m'attendais a un humble remontée de colline. J'atteint un peu les hauteurs du ciel a la place !

webpagelake.jpg

webpage1.jpg

webpagesummit1.jpg

webpageperspective4.jpg

webpagesummitbest.jpg

Je contempla la terre du haut des cieux me comptant chanceux de ne pas avoir a affronter la descente aux enfers qu'un groupe de joyeux amateurs de vélo de montagne contemple avec énormément d'appétit tel un groupe d'affamés face a un festin des plus savoureux ! Je scrute les environs et je réalise pour la première fois qu'il y'a réellement du relief montagneux a rencontrer dans cette région des laurentides, du moins si l'on porte le regard vers l'est ! Heureusement que je n'ai pas a y'aller par voie de terre ! Par contre je suis déçu de n'avoir visuellement repéré cette dent de requin qui sort brusquement du terrain qu'on aperçoit de la "montagne du diable"par une belle journée bleue... Peut être que je n'arrive pas par trouver la fautif étant au point zéro ! Par contre, si cela serait le cas, pourquoi le mont Tremblant parait il si plat de loin lorsque vue d'ailleurs ? Donc le mystère persiste , du moins pour moi...

webpagesummitlast.jpg

L'aventure se conclut par une visite de ce charmant village aux allures de bourg alpin d'un coin perdu d'Europe au pieds de la colline après avoir un peu survolé la région tout en restant bien sur place même si en redescendant le téléphérique me donna un peu le vertige !

webpagevillage.jpg

Après l'escalade (plutôt la montée en téléphérique) de cette véritable montagne qu'est Tremblant, mon court périple continue sur la piste cyclable pour s'arrêter provisoirement a St Agathe qui est une autre de ces villes qui conserva beaucoup de son charme d'antan et qui donc mérite qu'on s'y attarde (tel est le cas pour beaucoup d'autres villages sur le parcours !). Je ne peut m'empêcher de m'emporter par le charme du centre ville. Puisque je suis seul (tel est toujours le cas depuis une éternité) je ne m'attarde que pour prendre des photos sans avoir le plaisir de vraiment m'immerser dans l'ambiance de détente qu'on retrouve a l'intérieur d'un des multiples cafés et bistros.

stagathecloudy.jpg

Du moins , je jette un coup d'oeil au lac et je quitte les environs a la recherche de d'autres collines plus a l'est sachant qu'une pente de ski aux environs de St Lucie (qui semble a l'abandon) permet d'avoir un bon point de vue sur la région et même de voir Montréal ! Malheureusement puisque personne ne connait son emplacement je me suis faufilé a l'aveuglette aboutissant au village d' Entrelacs sans avoir atteint le but. J'espère malgré tout remonter vers le nord pour atteindre le but par un autre chemin . Pas besoin d'insister que j'ai perdu mon temps... Du moins j'ai les photos de l'ascension du Kaiicop que s'effectua l'automne passé que je montre ici pour donner un aperçu de ce que je chercha. (des photos compressés me donneraient un peu plus d'espace...)
Edit Text

img4025.jpg

stlucie-2.jpg

Le retour a Montréal s'effectue après un détours vers Rawdon pour contempler les chutes Dorwin qui évoquent par leur nom un personnage célèbre qui dans son raisonnement aurait peut être raison de se réjouir a la vue des statistiques donnant un compte rendu précis des plongées échouées qui avouons le semblent être est un aperçu fidèle d'une tendance au 20ieme siècle en la matière...

dorwinforweb.jpg